Swisslinux.org

− The GNU/Linux crossroads in Switzerland −

 

Language

 

The Forum

You are not logged in.

#1 13 Nov 2021 17:26:19

François Marthaler
Modérateur
From: Prilly
Registered: 07 Sep 2013
Posts: 2367
Website

e2fsck: Ne peut continuer, arrêt immédiat

Bonjour,

Un client français vient de recevoir son portable why! P775DM3. Après quelques redémarrages, la machine se bloquait et il devait forcer l'extinction en maintenant la touche power enfoncée quelques secondes. Après quoi, la machine ne démarrait plus et affichait un message d'erreur se terminant par initramfs.

Nous lui avons donc conseillé de suivre la procédure permettant de réparer le système de fichier et décrite sur la discussion RUN fsck MANUALLY.

Bien que pas très à l'aise, ce client a su faire apparaître le menu du GRUB, choisir Options avancées pour Ubuntu et lancer la procédure fsck. Pour une raison inconnue, elle ne parvient pas à s'exécuter et renvoie un message se terminant par: e2fsck: Ne peut continuer, arrêt immédiat

Selon https://doc.ubuntu-fr.org/verification_de_fichiers (point 3), cela signifie que la partition système est montée, alors que ce ne devrait pas être le cas

Au secours!


laptop why! N240JU-PRO, Intel Core i7-6500U, RAM 8 Gb, Ubuntu 20.04 LTS

Offline

 

#2 13 Nov 2021 17:29:51

François Marthaler
Modérateur
From: Prilly
Registered: 07 Sep 2013
Posts: 2367
Website

Re: e2fsck: Ne peut continuer, arrêt immédiat

Pour l'instant, la machine fonctionne et j'ai même pu prendre la main à distance pour notamment effectuer les dernières mises à jour de Ubuntu 20.04 en ligne de commande et sans aucun message d'erreur.

Comme je n'étais pas certain que le problème était résolu (cf. message d'erreur ci-dessus), je lui ai demandé de relancer fsck en recovery mode et, à nouveau, l'opération n'a pas pu s'exécuter, comme le montre cette photo d'écran:

https://blog.whyopencomputing.ch/wp-content/uploads/2021/11/2021.11.13_101_1138-e1636821193887.jpg

C'est du jamais vu et je pense que le problème va se reproduire...

Merci pour l'aide.


laptop why! N240JU-PRO, Intel Core i7-6500U, RAM 8 Gb, Ubuntu 20.04 LTS

Offline

 

#3 14 Nov 2021 13:40:15

jean@adimp.ch
Illuminé(e)
From: Marly
Registered: 10 Mar 2005
Posts: 1206
Website

Re: e2fsck: Ne peut continuer, arrêt immédiat

Hello,
Selon cet article il ne faut pas lancer le programme dans la console : https://doc.ubuntu-fr.org/verification_de_fichiers
Apparemment le client ne choisis pas de lancer fsck depuis grub, ou ne suit pas tout à fait la "procédure". Peut-être que la procédure est trop âgée et ne correspond plus tout à fait aux choix disponibles.
Bonne chance  et meilleures salutations.
Jean.


--------------------------------------------------------
Jean Tinguely Awais
Ma vie sur twitter : http://www.twitter.com/tservi
Recherche un vrai job. Toute nouvelle proposition d'emploi bienvenue et analysée: 076 227 01 32

Offline

 

#4 15 Nov 2021 09:28:55

commown
Affranchi(e)
From: Strasbourg
Registered: 07 Apr 2020
Posts: 1
Website

Re: e2fsck: Ne peut continuer, arrêt immédiat

Bonjour,

https://askubuntu.com/questions/1090066 … ounted-r-w indique que depuis 20.04 (voire 18.10) on ne peut plus utiliser le mode recovery pour vérifier la partition root car celle-ci y est montée.

Selon moi le plus simple est de faire un clef ubuntu live et lancer un fsck sur le bon disque depuis cette clef...

Si on cherche une méthode sans clef USB, c'est possible bien sûr mais nettement plus technique. Je n'ai pas de machine Ubuntu sous la main présentement donc je ne peux pas vous assurer que cette procédure est exacte dans l'exécution (mais dans l'idée si). J'ai juste fait un essai dans une machine virtuelle Ubuntu 20.04 qui semble montrer que cela fonctionne. L'idée est de forcer le démarrage dans le initramfs, et d'utiliser le fsck qui s'y trouve pour vérifier la partition root :

0. noter le nom de la partition root de votre système, par exemple : /dev/nvme0n1p2 (on l'obtient par exemple grâce à la commande "df /")
1. vérifier que fcsk  se trouve dans le initramfs : "lsinitramfs /boot/initrd.img | grep fsck" (qui requiert le paquet initramfs-tools-core)
2. redémarrer et dans grub éditer la ligne des options du noyau (via la commande "e" sur la ligne Ubuntu, puis en navigant avec les flèches jusqu'à la fin de ladite ligne) pour y ajouter " break=premount" (cf. par exemple https://wiki.debian.org/InitramfsDebug), puis Ctrl-x pour démarrer
3. une fois dans le initramfs, lancer : "fsck <nom de la partition root>" (déterminé dans l'étape 0 ci-dessus)


Florent, pour Commown.


Coopérative Commown
Fournisseur militant d’appareils électroniques éco-conçus et de services pour lutter contre l’obsolescence programmée
https://commown.coop

Offline

 

Board footer

Powered by FluxBB